Aiseau-Presles - Page 4

  • les Castors en vacances au manège, à la ferme

    thumbnail_stage à la ferme castor été 2020.jpgthumbnail_stage équitation castor 2020.jpgLes congés sont là pour en profiter, pour vivre des moments intenses et exceptionnels. La Ferme des Castors est un endroit qui réunit toutes les conditions pour offrir aux enfants tout ce dont ils ont besoin pour s’épanouir et pour passer de vraies vacances d’été, malgré le stress du covid-19. Tenant compte des protocoles pour les Centres de vacances, les castors ont organisé 2 bulles, l’une au manège, l’autre à la Ferme.

    Dans chaque bulle, c’est bien l’amusement en plein air qui guide les animateurs dans leur gestion de groupe et d’activités.

    Les thèmes abordés permettent, aux enfants, de vivre des aventures, de rencontrer des personnages, de se mettre en défi, de coopérer, de se dépasser, de créer, d’inventer, de chanter, de danser. Ces thèmes tournent, également, autour de la découverte et de la nature ce qui permet aux enfants de se questionner, de réfléchir ensemble et d’adopter des gestes du quotidiens plus responsables au sein du centre de vacances mais également à la maison. C’est ainsi, par exemple, qu’en collaboration avec la coordination des centres de rencontres et d’hébergement, les jardiniers ont vécu une journée d’ateliers ludiques durant lesquels chacun a agi, parlé, proposé ses solutions : la gestion de l’eau, les transports, une assiette saine et écoresponsable… chacun a aussi confectionné sa petite savonnette. Ce sont de vrai CRACS ces Castors ! (citoyens responsables actifs créatifs et solidaires)

    Chaque journée est rythmée par les besoins des enfants. Des activités dynamiques, des activités créatives, du temps libre pour s’inventer son petit monde et aussi des moments pour recharger ses batteries.

    Les Castors c’est aussi l’occasion de rencontrer, de faire connaissance avec de nouveaux copains et copines, de se lier d’amitié et de partager des moments d’échange, d’amusement et de rire… et de rentrer à la maison la tête pleine de souvenirs.

    Chaque vendredi, chaque groupe prépare un petit jeu, un concours, un spectacle, une démo… et avant de se dire au revoir, on se rassemble au sein de sa bulle, on partage ensemble, on s’émerveille et on se dit à très vite pour vivre à nouveau de belles aventures chez les Castors. Renseignement et inscription : info@castor.be - www.castor.be Tél : 071/76.03.22

    Responsable : Achille Verschoren Directeur, régent en éducation physique et biologie

    Adresse : Ferme des Castors 16 rue du Faubourg, 6250 Aiseau.

     

  • infos décès

    2D1A0055.JPGMadame Yvette CHAPELAIN (100 ans) de Fayt-lez-Manage, décédée le 25/07/2020. Centre funéraire Duvivier - 064 44 44 44

    Madame Anne-Marie CUVELIER (93 ans) de Namur, décédée le 26/07/2020. Funérailles Borgno - 065 33 63 18

    Monsieur Michel DELTENRE (75 ans) de Couillet, décédé le 27/07/2020. Pompes Funèbres Donati & Associés - 071 50 16 06

    Madame Claudette ROMAIN (82 ans) de Charleroi, décédée le 24/07/2020. Funérailles Charleroi (anc. JC Weihse) - 071 41 72 51

    Madame Marie-Madeleine SUINEN (80 ans) de Soignies, décédée le 26/07/2020. Funérailles de la Haute Senne - 067 33 27 47

    Madame Eugénie VASTESAEGER (91 ans) de Thieusies, décédée le 25/07/2020. Funérailles Leclercq-Deliener - 067 33 23 15

    Madame Bertha VERMEULEN (86 ans) de Gilly, décédée le 26/07/2020. Funérailles Charleroi (anc. JC Weihse) - 071 41 72 51

     

     

  • Des mesures supplémentaires pour renforcer la double stratégie de lutte contre le rebond du Coronavirus

    Le Conseil national de sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni suite à l’évolution de la situation épidémiologique qui est, comme toujours, suivie en continu. Sur base des nouvelles informations sanitaires, un nouveau rapport a été demandé ce weekend au Celeval. Sur base de ce rapport, il a été décidé de renforcer la stratégie à deux volets – national et local – mise en place la semaine dernière pour faire face à la résurgence du virus.
     

    Communiqué de la Première Ministre, Sophie Wilmès

    Approche nationale

    A ce titre, à partir du mercredi 29 juillet et pendant au moins quatre semaines (jusque fin août), il a été décidé que :

    • Jusqu’à présent, la bulle sociale de chaque individu se limitait à 15 personnes par semaine. A partir de mercredi, elle passera à 5 personnes, toujours les mêmes, pour les quatre prochaines semaines et ce, pour un foyer tout entier et non plus par personne. Les enfants de moins de 12 ans ne comptent pas dans ces 5 personnes. Ces 5 personnes sont des gens en plus du foyer avec qui des contacts rapprochés ont lieu, c’est-à-dire des contacts pendant lesquels les distances de sécurité ne sont pas toujours assurées.
    • Les rassemblements non-encadrés comme les réunions de famille ou entre amis seront limitées à un maximum de 10 personnes (enfant de moins de 12 ans non-compris). Cette limite s’applique également aux réceptions et aux banquets.
    • Pour les événements encadrés et régis par des protocoles, les bourgmestres ont la charge de réévaluer de façon scrupuleuse les activités qu’ils organisent ou qu’ils ont déjà autorisés sur leur territoire, eu égard à l’évolution épidémiologique. De toute manière, les événements attirant un large public seront strictement limités à un maximum 100 personnes en intérieur et 200 personnes en extérieur avec le port du masque obligatoire. Ce nombre maximal ne peut être atteint qu’à la condition du respect strict des règles de sécurité et des protocoles.
    • Le télétravail est fortement recommandé quand c’est possible afin d’éviter trop de contact entre collègues.
    • Les règles précédemment en vigueur dans les magasins, à savoir le fait de faire ses courses seul (ou accompagné d’un mineur vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance) pour une durée de 30 minutes (sauf en cas de rendez-vous) sont rétablies.
    • Afin d’éviter certaines affluences dans des endroits très fréquentés du pays, la mesure qui visait à accorder des trajets en train gratuits aux citoyens sera reportée en septembre.
    • Le tracing sera accentué dans certaines situations spécifiques où le risque d’épidémie est plus élevé car les individus sont « activement présents », c’est-à-dire en mouvement. Dans ces endroits, des informations de contact seront également demandées, comme dans les centres de bien-être et les cours de sport. Une liste complète des lieux concernés sera publiée dans le décret ministériel. A cet égard, ils seront soumis aux mêmes obligations que le secteur de l’Horeca.

    Approche locale

    Le Conseil national de Sécurité insiste pour que les autorités locales prennent des mesures fermes dans leur commune si la situation épidémiologique se détériore. Ils reçoivent les données épidémiologiques des autorités régionales et disposent de toute la possibilité d’intervenir si la situation l’exige.