"ZEN!" La pensée positive de Roseline Gilles-Renier

Roseline.jpg12 avril

On reconnaît l’arbre à ses fruits dit-on, mais il est des fruits amers qu’il vaudrait mieux ne jamais goûter… par crainte de se fourvoyer

et de mourir empoisonné…

 

Les commentaires sont fermés.