Aiseau-Presles - Page 8

  • info décès

    décès grand père Pierre.jpgMadame BOUCHER ANDRÉE VVE BEGET ALBERT (82 ans) de Thuillies, décé-

    dée le 12/05/2017. Pompes Funèbres Honoré & Descamps - 071 58 87 34

    Monsieur Beppino BIASIZZO (75 ans) de Farciennes, décédé le 13/05/2017.

    Les pompes funèbres Michel - 071 81 12 13

    Madame GIUSEPPA BONVISSUTO (85 ans) de ITALIE, décédée le

    12/05/2017. Funérailles Henin-Goblet et Fils - 071 38 16 09

    Madame Maria BORTOLU (82 ans) de Walcourt, décédée le 14/05/2017.

    Funérailles Patrick De Spiegeleer - 071 35 18 10

    Monsieur Jean-Pol CANNE (66 ans) de Anderlues, décédé le 12/05/2017.

    Pompes Funèbres Chapelle et Duportal Anderlues - 071 52 32 56

    Madame MARIETTE CARTIAUX (84 ans) de Châtelet, décédée le

    12/05/2017. Funérailles Henin-Goblet et Fils - 071 38 16 09

    Monsieur André HENRY (84 ans) de Mont-sur-Marchienne, décédé le

    13/05/2017. Pompes Funèbres Maison Crispin - 071 36 08 37

    Madame Raymonde IGNACE (90 ans) de Châtelineau, décédée le

    14/05/2017. Les pompes funèbres Michel - 071 81 12 13

    Madame BERTHOLET épouse de Mr René GONZE JU-

    LIA (84 ans) de Philippeville, décédée le 13/05/2017.

    Pompes Funèbres J.M. Latour - 071 65 50 70

    Madame Polin MACZUR (95 ans) de Courcelles, décédée le 11/05/2017.

    Pompes Funèbres Chapelle- Duportal Souvret - 071 52 32 56

    Monsieur Arbi MATMATI (40 ans) de Monceau-sur-Sambre, décédé le

    14/05/2017. Les pompes funèbres Michel - 071 81 12 13

    Madame Agnès NEERDAEL (89 ans) de Forchies-la-Marche, décédée le

    13/05/2017. Funérailles Fontainoises - 071 52 68 39

    Mademoiselle Jessica QUENON (22 ans) de Gilly, décédée le 09/05/2017.

    Pompes Funèbres Chapelle et Duportal Anderlues - 071 52 32 56

    Madame Jeannine SCHNEIDER (80 ans) de Marcinelle, décédée le

    13/05/2017. Funérailles Patrick De Spiegeleer - 071 35 18 10

    Madame Madeleine VANDERMOLEN (67 ans) de Ham-sur-Heure, décédée

    le 14/05/2017. Pompes Funèbres Maison Crispin - 071 36 08 37

    Madame Irma-Louisa VEREEKEN (ÉPOUSE DE MR JEAN-BAP-

    TISTE DEPLUS) (93 ans) de Courcelles, décédée le 12/05/2017.

    Funérailles Jonckers - 071 45 28 46

     

  • "ZEN!" La pensée positive de Roseline Gilles-Renier

    Roseline.jpg14 mai

    Donner pour le plaisir de donner, ne gardant que le nécessaire : le sens des valeurs, le sens de la vie,  l’ amour et l’ amitié, sans aucun regret, offriront bien

    plus que notre dû : le bonheur au centuple !

     

  • Bonne fête maman

     

    images.jpgEn se jour de fête des mères, voici l’historique de cette fête ainsi qu’un petit poème me Madame Roseline Gille-Renier.

    Les premières traces de célébration en l'honneur des mères sont présentes dans la Grèce antique lors des cérémonies printanières en l'honneur de Rhéa (ou Cybèle), la Grande Mère des dieux et notamment mère de Zeus. Ce culte était célébré aux Ides de Mars dans toute l'Asie Mineure. Une fête religieuse romaine célébrait les matrones le 1er mars, lors des Matronalia (« matronales »).Au XVe siècle, les Anglais fêtaient le Mothering Sunday, d'abord au début du carême puis le quatrième dimanche du carême. En 1908, les États-Unis développent la Fête des mères moderne telle qu'on la fête de nos jours, en instaurant le Mother's Day, en souvenir de la mère de l'institutrice Anna Jarvis. Le Royaume-Uni adopte à son tour cette fête en 1914, puis l'Allemagne l'officialise en 1923. D'autres pays suivent comme la Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Italie, la Turquie ou l'Australie.

                                             

    Naître femme, parfois… 

     

    Naître femme, parfois… c’est :

    Refuser le pouvoir outrancier de la différence,

    Qui menace tout humain dans sa triste faiblesse,

    Réfuter l’oppression quand l’absolu envahit la vie,

    Lutter, lutter toujours, même pour un fébrile espoir !

    Fustiger l’être absurde, le contrôle de l’autre,

    Qui frappe, qui brise, qui trop souvent prend le dessus,

    Opposer ce qui reste quand la faim élime la foi,

    Quand le corps n’en peut plus, se battre dans sa tête !

    Résister et rester debout en dépit des entraves ;

    Bien que l’échine fatiguée sous le poids de l’injure,

    Regarder dans les yeux l’être immonde qui agresse ;

    Confondre la torture sans ployer les genoux !

    Vider son esprit des frayeurs assassines

    Annihilant la force sous l’avilissement,

    Contrer le mal jusqu’aux confins les plus sombres,

    La volonté pillée, sans doute, mais le corps fier et droit !

    Tracer un trait sur toute forme de souffrance,

    Renier la laideur, le regard bien ouvert sur son égal,

    Sans cesse croire, lorsque l’espoir semble vain,

    Chaque jour gagner sur la vie, des moments de bonheur !

    S’offrir une fierté au cœur même d’une geôle,

    Ne jamais renoncer à la dignité, même chauve, même nue ;

    Rester, bien que mutilée, maîtresse de son corps,

    Garder en son âme, la part de rêves qu’aucun ne lui prendra !

    Donner la vie au sein des délires guerriers,

     En sa matrice porter ce que l’homme ne pourra jamais.

    Faire renaître l’espérance, rendre la beauté à l’existence,

    S’ouvrir au monde, ôter ses habits de misère,

    Pour susciter le respect et l’exiger.

     Et, enfin, construire la paix par l’amour !

    Pour une femme, c’est plus beau des choix !

     

                                                             Roseline Gilles-Renier