• Ateliers de fabrication de produits d'entretien naturels

    logo_crb_xxxl.jpgLa Maison Croix-Rouge (MCR) de Gembloux organise des "Ateliers de fabrication de produits d'entretien naturels".
    Ces ateliers sont ouverts à tous et s'organisent en 2 x 2h30min à la MCR de Gembloux située rue des Fabriques 1 (près de Colruyt).
    Le coût de participation s'élève à € 25,00 pour les 2 séances.  Les prochains ateliers auront lieu les 2 et 4 juillet de 18h00 à 20h30.
    Pour les inscriptions ou de plus amples renseignements, veuillez contacter la MCR de Gembloux par téléphone au n° 081/614964 ou par e-mail à mcr.gembloux@croix-rouge.be
     

  • Le Taillis-Pré en fête.

     

    8420.JPGLes fêtes de quartiers connaissent un véritable renouveau. Peut-être parce qu’elles permettent de se rencontrer et de mieux se connaître entre voisins, ou parce qu’elles offrent l’occasion de faire de nouvelles  connaissances, dans une ambiance « bon enfant »….

    Au Taillis-Pré , on l’a compris grâce à Emanuel Gilard ; Patric DUMONT et Marc VAN DEN BOSCH les responsables des « Petits cœurs de Châtelineau » , qui durant tout un week-end en collaboration avec a Ville de Châtelet ont fait revivre la fête du Taillis-Pré
     8460.JPG8430.JPG8440.JPG8450.JPG8470.JPG8480.JPG

  • Châtelet enterre ses artistes

     

    Mais que se passe-t-il à Châtelet réellement. Quelle ne fût pas la surprise des habitants et des habitués du Centre-Ville lorsque jeudi matin, à la plus grande surprise et stupéfaction, tous ont découvert la fontaine de la place du Perron, bouchée par plusieurs centaines de kilos de terres fraîches.guy adam.jpgL'oeuvre de Evelyne Lemaine "Le Faune", perd ainsi son essence et son âme, et du même coup, cette petite place avec ses airs si champêtre sous le soleil en est complètement défigurée. On se souvient que c'est lors d'un concours artistique organisé conjointement par les autorités communales et la société d'histoire locale "Le Vieux Châtelet" que cette superbe sculpture avait été sélectionnée. Pour, à l'époque, re vitaliser le centre ville. Les arguments d'incivilités et de pollutions en tous genres laissent de marbre les amateurs d'Art. D'autres solutions semblaient pourtant envisageables. Ainsi, Châtelet enterre ses artistes vivants ! Evidemment les réseaux sociaux se sont enflammés à la découverte des photos d'un habitant du Centre, scandalisé à juste titre nous semble-t-il !  "Texte Ditch - photo Guy Adam"